• Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

325, chemin Farr, C.P. 1090 | 325 Farr Drive. P.O. Box 1090, | Haileybury, Ontario P0J 1K0

courriel | email info@temiskamingartgallery.ca
téléphone | telephone 705-672-3706
Galerie d'Art du Temiskaming | Temiskaming Art Gallery 


 

 


Nous reconnaissons l’appui financier du gouvernement du Canada par l’entremise du ministère du Patrimoine canadien.
We acknowledge the financial support of the Government of Canada through the Department of Canadian Heritage.

Bert Weir

   When Bert Weir was discharged from the armed services in 1946, he went to work in the bush camps. He tried some drawings, but he felt he needed training. He visited the Art Gallery of Toronto (AGO) and asked a guard how a person became an artist. The guard instructed him to go around the corner to the art school. At Ontario College of Art (now OCAD), the secretary took Bert to see Fred Haines, principal at the time. Haines asked to see his portfolio; Weir said it was in Parry Sound, where he was working. After he found out what a portfolio was, he hitchhiked to Parry Sound. There he bought paper and watercolours in the drugstore and made three watercolours from nature. Then he hitchhiked back to Toronto and showed the work to Haines who said, “O.K. I’ve seen worse”.    

   In 1973, Weir and his wife Elena established Loon Studios in Parry Sound, where he had begun his painting career twenty years before. Each day, as a warm up he does four watercolour studies from nature.1 TAG has an oil on canvas entitled Wave Series.  

 

1. Partly from www.bertweir.com/

     Lorsque Bert Weir a été rendu à la vie civile en 1946 après avoir servi à l’armée, il est allé travailler dans les chantiers forestiers. Il s’est alors essayé au dessin mais s’est vite aperçu qu’il manquait de métier. Au cours d’une visite à la Galerie d’art de Toronto, il a demandé à un gardien comment faire pour devenir artiste. Bien diligemment le gardien lui a indiqué l’école des arts juste au coin de la rue. À l’Ontario College of Art (aujourd’huui OCAD), le secrétaire a cru bon d’amener Bert au bureau de Fred Haines, alors directeur de l’établissement. Haines lui a demandé de voir son portfolio; Weir a répondu qu’il était à Parry Sound, où il travaillait. Lorsqu’il a fini par comprendre ce qu’était un portfolio, il est remonté à Parry Sound sur le pouce. Aussitôt arrivé il s’est procuré du papier et de l’aquarelle à la pharmacie et s’est mis à peindre directement une scène de la nature. Puis il est retourné, toujours sur le pouce, à Toronto pour montrer le résultat à Haines qui lui a dit tout simplement : « Ça peut aller. J’ai vu pire. »

     En 1973, Weir et sa femme Elena fonde Loon Studios à Parry Sound, où il avait entamé sa carrière artistique vingt ans plus tôt. Tous les jours, en guise d’échauffement, il fait quatre études de la nature à l’aquarelle.

Extrait en partie de http://www.bertweir.com/