• Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

325, chemin Farr, C.P. 1090 | 325 Farr Drive. P.O. Box 1090, | Haileybury, Ontario P0J 1K0

courriel | email info@temiskamingartgallery.ca
téléphone | telephone 705-672-3706
Galerie d'Art du Temiskaming | Temiskaming Art Gallery 


 

 


Nous reconnaissons l’appui financier du gouvernement du Canada par l’entremise du ministère du Patrimoine canadien.
We acknowledge the financial support of the Government of Canada through the Department of Canadian Heritage.

Larry Davidson

     Larry Davidson is a ceramic artist. His work involves turning everyday items, like a cup or a teapot, into extraordinary objects that exalt life. He says functional guidelines set limits that the artist can explore and stretch. The teapot in the TAG collection is clearly a teapot but expresses an aggression and attitude not usually associated with such objects. When he worked in Japan, he found shards of pottery that were thousands of years old, in fields and on paths. He was moved that someone sat in that spot and made functional and symbolic pots so many generations before. He believes that it is important to participate in that endless cycle, by making and firing objects to be used in the preparation and serving of food.

    

     In his pottery, Davidson has always used different processes like salt firing, wood firing and raku that involve higher risk and produce more random and surprising effects. In many ways his work is less about the finished object and more about the different processes which involve anticipation and success as well as failure and disappointment. Larry is always trying to move forward with this artwork by experimenting and persevering.  

  

     Larry Davidson lives and works in Acton, Ontario. Larry Davidson’s Teapot came into the TAG collection after hosting in 1990 an Ontario Crafts Council exhibition, Two Potters, featuring the work of Scott Barnim and Larry Davidson.>

     Larry Davidson est céramiste d’art. Son œuvre consiste à transformer des articles aussi quotidiens qu’une tasse ou une théière en des objets qui sortent de l’ordinaire comme une exaltation de la vie. D’après lui, certains principes fonctionnels servent de cadres à explorer par l’artiste pour en repousser les limites. La théière de la collection de la GAT est sans contredit une théière, mais elle dégage une agressivité et un état d’esprit rarement associés à pareil objet. Lorsqu’il travaillait au Japon, il lui est arrivé de dénicher des tessons de poterie vieille de milliers d’années, épars dans les champs ou le long des sentiers. Il est resté ému à la pensée de ces gens d’il y a plusieurs générations qui se sont affairés à fabriquer de la poterie à la fois fonctionnelle et symbolique. Il est convaincu de l’extrême importance de participer à ce cycle sans fin de fabrication d’objets pour préparer et servir les aliments.

     Dans sa poterie, Davidson utilise plusieurs techniques de cuisson (au sel, au bois, raku) souvent très risquées qui produisent des effets insoupçonnés et surprenants. Sous bien des rapports, ses pièces sont moins des œuvres achevées que le résultat d’expérimentation de divers procédés susceptibles aussi bien de succès et de jouissance anticipée que d’échec et de déception. Larry ne cesse de pousser toujours plus loin les limites de son art par voie d’expérimentation et de persévérance.

     Larry Davidson demeure et travaille à Acton, Ontario. L’acquisition de la Théière (Teapot) de Larry Davidson dans la collection de la GAT est le résultat d’une exposition qui a eu lieu à la galerie en 1990, parrainée par l’Ontario Crafts Council et intitulée Two Potters [Deux potiers] parce qu’elle regroupait ensemble les œuvres de Scott Barnim et de Larry Davidson.